Toutes les questions que tu te poses sur le recyclage !

Après t’avoir donné des astuces pour consommer responsable, composter et avoir de bonnes habitudes au bureau on s’attaque à un gros dossier : le recyclage ! Après ça tu ne resteras plus à hésiter devant le bac vert ou la poubelle avec ton papier de bonbon.

Qu’est-ce qu’on peut recycler dans le bac vert ? 

Il y a quatre grandes familles : le papier, le plastique, le verre et le métal. Mais comme dans toutes les familles, y a toujours un mouton noir !

Les papiers et cartons – Tu peux presque tout jeter : tes vieux cours, les publicités, les magazines et journaux, les boites de céréales, les cartons de lait, les sacs en papier… Les exceptions sont : les papiers plastifiés ou métallisés, les papiers sablés ou ciré, les photos, les autocollants et les papiers-peints. Également les cartons et papiers souillés comme ta vieille boite de pizza bien grasse ou tes vieux mouchoirs ne se recyclent pas (ils vont tous au compostage !)

Le plastique – Grande nouvelle : de très nombreux plastiques se recyclent. Les bouteilles, les boites alimentaires, les pellicules d’emballage (comme celle autour du papier hygiénique), les sacs d’épiceries, les sachets Ziploc, les shampooing ou lessive… Presque tous en fait, sauf ceux qui sont compostables, biodégradables ou ceux qui portent un petit logo n°6. Ceux-là sont surtout les gobelets en plastique (raison de plus pour ne plus les utiliser au bureau…), les barquettes alimentaires (comme celles dans lesquelles on vend la viande ou les champignons) et certains pots de yaourts. Donc vérifie bien le logo sur les emballages avant de les recycler !

source : http://ville.montreal.qc.ca

Le verre – Mettons au point une règle assez simple : si ce verre a servi à contenir un produit que tu as mangé, tu peux le recycler. Les bocaux, bouteilles et pots de yaourts en verre vont donc dans le bac vert ! Par contre, les verres brisés, miroir, morceaux de vitre et ampoules vont à la poubelle. Facile non ? Evidemment si les contenants sont consignés, il est mieux de les retourner au fabriquant.

Le métal – Bienvenue aux cannettes (non consignées), capsules et bouchons en métal, assiettes et papier en aluminium. C’est tout !

Est-ce que c’est bien clair ? Pour t’aider voici un petit tableau bien utile que tu peux accrocher dans ta cuisine : 

Est-ce qu’on doit laver les récipients avant de les jeter ? 

Oui. On ne te demande pas de faire une grande vaisselle mais juste de rincer le tout pour enlever les restes de bouffe. Cela évite les mauvaises odeurs et la pourriture et c’est tout simplement une marque de respect pour les membres des centres de tri qui vont passer derrière toi ! Par contre tu peux laisser les étiquettes sur les contenants.

Et si tu veux faciliter un peu le travail des personnes qui trient les recyclables, il y a plusieurs petits gestes que tu peux faire : par exemple regrouper tous tes sacs de plastique dans un sac noué pour éviter qu’ils ne s’envolent.

Pareil pour tous les autres plastiques d’emballage : rassemble-les dans un seul sac. L’important c’est de séparer les différentes matières. Par exemple, je suis certaine que tu jettes ton sac de publicités directement dans la poubelle sans l’ouvrir… Bon déjà il faut le jeter au recyclage mais surtout tu peux l’ouvrir pour bien séparer le papier et le plastique. Tu peux aussi penser à bien découper et aplatir les cartons d’emballage.

Qu’est-ce qu’on peut recycler mais qui ne va pas dans le bac vert ? 

Tu ne t’attendais pas à ça, pas vrai ? Mais maintenant que tu sais comment recycler une partie de tes déchets tu ne vas pas t’arrêter en si bon chemin ! Il y a d’autres produits auxquels tu peux offrir une deuxième vie.

Les vêtements – On peut recycler et réutiliser le tissu mais pas dans le bac vert (du moins pas encore à Montréal). Si tes vêtements sont encore utilisables tu peux les donner à une association, un centre de dons ou un écocentre.

Les Résidus Domestiques Dangereux (RDD) – Tu sais tous ces produits dont tu ne sais pas comment te débarrasser : la peinture, les piles, les huiles mécaniques, les lampes fluorescentes et les produits électroniques brisés… Ils vont tous dans l’écocentre le plus proche de chez toi ! Certaines associations les recyclent également. Tu trouveras toute la liste sur le site de RECYC-QUEBEC.

Les médicaments – Oui les médicaments se recyclent et c’est même très important de les ramener à la bonne place pour éviter qu’ils ne finissent dans la nature et empoisonnent les animaux ou les sols… Et tu les ramènes où ? À la pharmacie ! (Facile, je sais.)

Voilà, tu sais tout ! À toi de jouer à présent. L’important c’est de te créer des habitudes et des réflexes pour que le recyclage devienne automatique !

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *